Sélectionner une page

Dans un intérieur moderne, le plafond assure simultanément deux tâches importantes : l’une décorative et l’autre fonctionnelle. Par conséquent, une grande attention est toujours portée à la décoration du plafond. Les technologies modernes offrent diverses options de conception, telles que les plafonds tendus, les systèmes de plafond suspendu, à colle, à lattes et même entiers. Cependant, dans le même temps, le moyen le plus simple, le plus efficace et le plus justifié économiquement de finir le plafond est de le peindre. Mais quelle peinture pour le plafond ?

Quelle peinture pour peindre le plafond ?

Quelle peinture de plafond choisir? Cette question n’est pas aussi simple que cela puisse paraître à première vue. Le marché des matériaux de construction modernes regorge de peintures et de vernis variés, qui diffèrent par leur composition, leur consistance, leur apparence, leurs propriétés et leurs performances. Sa qualité varie également considérablement. Comment ne pas se perdre dans toute cette diversité et choisir une peinture pour le plafond, pour que la pièce soit esthétique et que le revêtement soit fiable et durable ?

Choisir sa peinture pour plafond
Choisir la bonne peinture pour son plafond n’est pas une mince affaire. C’est pourquoi il convient de suivre les conseils des professionnels expérimentés et autres experts.

Tout d’abord, il faut comprendre que les principaux critères lors du choix des peintures pour plafonds sont des caractéristiques telles que la résistance aux fissures, le masquage et la résistance à l’usure. Le niveau élevé de ces indicateurs fournira une excellente qualité et une bonne durabilité du revêtement, sans diminuer son effet décoratif au fil du temps.

Brillant ou mat ?

Par le type d’effet créé, la peinture de plafond peut être brillante ou mate. Dans le même temps, les peintures brillantes sont principalement utilisées pour les locaux non résidentiels avec de grandes surfaces idéalement plates. Cette limitation est due à la propriété réfléchissante de ces mélanges, grâce à laquelle les plus petits défauts du plafond deviennent plus visibles.

Bien que, pour être honnête, il convient de noter que les peintures brillantes sont parfois encore utilisées dans les locaux résidentiels afin de les agrandir visuellement. Dans ce cas, les travaux de préparation de la surface sont particulièrement soignés.

La peinture de plafond mate donne un effet complètement différent après application sur la surface. Dans sa composition, ce type de peinture contient des composants spéciaux, grâce auxquels il est possible de masquer toutes les irrégularités et défauts mineurs. Parfois, il suffit d’appliquer une seule couche de peinture mate pour créer une surface lisse et uniforme.

Quantité par mètre carré

Un point important auquel vous devez faire attention lors du choix d’une peinture pour plafond est sa consommation par mètre carré. Pris en compte au moment de choisir la peinture, ce paramètre vous permet d’économiser votre budget. Entre autres choses, pour acheter des produits de haute qualité, vous devez faire attention au fabricant. Si son nom est connu, la probabilité d’obtenir une peinture de haute qualité est élevée.

Les différents types de peintures de plafond

Les peintures pour plafonds peuvent être des types suivants :

  • silicate
  • minérale
  • à base de PVA
  • latex
  • silicone
  • acrylique

Peinture silicate

Les peintures silicate sont des peintures en verre liquide, qui adhèrent parfaitement même aux murs humides. Après séchage, la peinture forme une couche imperméable durable caractérisée par une perméabilité élevée à la vapeur.

Une limite à l’utilisation des peintures au silicate est leur résistance insuffisante sur les surfaces lâches, hautement poreuses, absorbantes et polies. Sur les substrats minéraux comme le plâtre, le béton, la brique et la cloison sèche, ils sont cependant meilleurs que les peintures acryliques et latex.

Peinture minérale

Les peintures minérales sont à base de ciment et de chaux éteinte. Ils ne diffèrent presque pas du blanchiment à la chaux et représentent une option économique avec une durée de vie très courte.

Peinture à base de PVA

Les peintures à base de PVA ne tolèrent pas une humidité élevée et ne résistent pas à l’abrasion.

Peinture latex

Les peintures à base de latex sont des peintures de plafond capable de recouvrir diverses surfaces texturées. C’est une excellente option pour peindre le plafond, mais sa popularité n’est pas si élevée en raison du prix de la composition. Toutefois, ce prix est pleinement justifié, car ce revêtement intérieur s’avère très résistant aux rayures. Dans ce cas, un nettoyage humide peut être effectué.

Peinture à base de silicone

Les peintures à base de silicone ont une résistance accrue aux mauvaises conditions. Elles peuvent être utilisées non seulement dans des pièces très humides, mais aussi pour des travaux extérieurs.

Peinture acrylique

Par rapport aux peintures à base d’eau, le prix de la peinture acrylique est nettement plus élevé. Par conséquent, pour peindre un plafond, qui est rarement exposé à des contraintes mécaniques, il est rarement choisi. Toutefois, le prix plus élevé est justifié par ses excellentes propriétés et caractéristiques.

Ainsi, cette peinture forme un revêtement durable et adapté à des lavages répétés. La peinture acrylique n’a pas peur du rayonnement ultraviolet, ce qui signifie qu’elle ne se décolore pas même en plein soleil. Une fois sèche, elle n’émet pas d’odeur désagréable. La peinture acrylique pour plafond a de bonnes caractéristiques de consommation. Parmi tous les types de peintures, c’est cette peinture pour plafonds qui a fait ses preuves.

Quels sont les critères de choix d’une peinture pour plafond ?

Lorsque vous décidez quelle peinture de plafond acheter, vous devez comprendre le résultat que vous prévoyez d’obtenir après la peinture. Le plafond peut donner une surface mate, semi-mate ou brillante. L’étape suivante consiste à déterminer le matériau du plafond. Il peut s’agir du béton, du placoplatre, du bois ou du plâtre.

Lors du choix d’une peinture pour le plafond, vous devez prendre en compte ses propriétés adhésives. Plus ils sont élevés, plus le revêtement sera intense après séchage. L’indicateur de recouvrement n’est pas moins important. Il montre combien de couches doivent être appliquées pour obtenir une surface uniformément peinte. Plus cette valeur est élevée, plus la consommation de peinture requise pour le revêtement est faible.

Avant de commencer à recouvrir le plafond, vous devez choisir la couleur et la texture appropriées. Lors du choix d’une peinture, sa résistance à l’abrasion et au lavage, ainsi que la résistance de la couleur au soleil et à la moisissure doivent être prise en compte. La sécurité environnementale pour les humains et l’absence d’odeurs sont tout aussi importantes.