Guerilla gardening france
Guérilla gardening France | 75 / La GG à Beaubourg
- Guérilla gardening france welcome

www.guerilla-gardening-france.fr

75 / La GG à Beaubourg

Bonjour,

 

Nous sommes passé voir les organisateurs de l’espace jeune de beaubourg dont nous serions les « ambassadeurs » pour cet été. Nous en avions déjà parlé ensemble et je n’ai pas trop eu de retour négatif alors nous nous sommes dis, « pourquoi ne pas voir ce qu’ils nous proposent ? »

 

Ce lieu est gratuit d’accès pour les jeunes et nous avons pu voir quelques installations d’artistes plutôt bien mais quand même bien dans l’ombre pour pouvoir parler avec ensoleillement de la guérilla gardening…
Nous avons été vite rassuré car nous aurions un plus grand espace à notre disposition. A savoir l’espace enfant + le Hall d’acceuil d’en bas + les rues autour de beaubourg où nous pourrions faire des actions.

Nous avons parlé des sponsors, du temps de réalisation, des moyens financiers, de l’aide qui pourrait nous être apporté, de notre besoin d’anonymat, notre envie de pouvoir nous exprimer sans barrière ni limites…
Pour le moment toute nos idées les plus folles semblent les bienvenues. Nous avons en quelque sorte carte blanche avec toutefois un certain budget et le besoin derassurer  le président de beaubourg que notre militantisme accrochant n’est pas non plus décrocheur mais un bon stimulant… :)

C’est pourquoi il faut qu’on en parle très rapidement et qu’on mette nos idées sur papier. Nous pensons qu’il est important que la parole de tous les guérilleros soit reflété dans ce jardin, dans ces ateliers et ces sorties qui seront organisées à l’occasion, alors n’hésitez pas à donner votre avis, vos idées, vos envies…. Pour rappel, voici les trois grosses parties que nous devrons traiter dans notre projet :

- Il faut que l’on réfléchisse à une « exposition de présentation du mouvement » peut être plutôt artistico ludique qui pourrait avoir dans la partie le plus à l’intérieur. (photos, vidéos, textes, stickers, etc)
– Dans le hall d’acceuil de beaubourg, en bas se trouve un espace où nous devons réfléchir à la réalisation d’un jardin partagé…
– Il faudra aussi prévoir des sorties en ville pour faire des actions de guérilla gardening hors des murs du musé !! C’est là où nous serions les plus libre. Les Mjc de Paris seront peut ête aussi du rendez vous pour venir à nos sorties découverte de la GG urbaine…

Venez en parler avec nous quand vous voulez, n’hésitez pas à m’envoyer des mails, à nous appeler et à nous aider à prendre ce projet en main. J’espère qu’il servira de point d’accroche, de mise en connassisance de sujets en lien avec la guérilla gardening, notre société, le paysage, l’agriculture urbaine, la liberté d’expression, etc.

Retrouvons nous entre noël et le nouvel an pour en parler ! Nous pensions y passer une  journée la semaine prochaine.
Je propose le 28 toute la journée à l’atelier, 45 rue des Orteaux (grand portail noir).
N’hésitez pas à me dire sur le site ou le forum si une autre date vous conviendrait mieux.

> Le site de beaubourg
>
Sur le forum
> Groupe facebook

Guérilleusement,

gabeu

ggb

Nos échanges et la préparation des ateliers 13-16 doivent rester confidentiels
« Je te remercie d’avance de supprimer l’ensemble des mails qui nous concernent « 

C’est pourquoi j’ai mis la suite des préparatifs dans la partie privée du forum 
Du coup nous ne serons que 5 ou 6 à pouvoir y participer et je m’en excuse.
Nous pourrons toutefois en parler de vive voix et les informations ou  les idées que vous souhaiteriez partager sont les bienvenues !

Nous ferons une page sur le site internet quand tous les ateliers seront fini pour reprendre les points essentiels de cet évènement.
D’ici là nous vous tenons au courant sur les ateliers à venir. Nous posterons des photos et des petits compte rendus.

Je vous présente notre affiche non officielle pour l’évènement. Merci à Thomas ! Je vous invite à lui donner une petite participation (financière ou de remerciement) pour son travail  (plusieurs affiches et dessins à venir). Beaubour n’a pas souhaité le rémunérer et la GG le rémunèrera du peu qu’elle peut. Nous reviendrons là dessus plus tard ! Naeqo.com Facebook/naeqo

La ville serait-elle un jardin qui s’ignore ?
La fleur de bitume serait-elle une espèce en voie d’apparition ?
Une nouvelle culture serait-elle en train d’apparaître grâce aux vieux téléviseurs transformés en jardinières ?
La musique électronique ne naîtrait-elle pas du bruit d’une goutte de pluie ?
Les aliments en décomposition deviendraient-ils des performances participatives ?
Les détritus de nos poubelles pourraient-ils emprunter une seconde vie plus esthétique ?

Développement durable, éco-responsabilité, écologie… ces notions sont passées en quelques années de la dernière page à la une des journaux.

Au cœur des débats de nos sociétés, ces préoccupations ont également investi les démarches de nombreux artistes donnant lieu à des expérimentations contemplatives, engagées ou encore poétiques. Au travers d’expériences récupo-chorégraphiques, jardino-plastiques, naturalo-musicales ou écolo-vidéo, les adolescents pourront découvrir l’univers d’artistes d’un nouveau genre, qui mêlent les frontières entre les disciplines pour mieux s’interroger sur les rapports de l’homme à son environnement.

Dans un espace à la fois oeuvre et atelier, réalisé par l’artiste-plasticien Régis-R, seize artistes sont invités à partager leur vision de l’environnement.

Rien ne se perd, tout se transforme ! Cité de rebuts informatiques poussant sur un espace ensemencé, design low-cost, mini-jardin bondage, recyclage artistique, marché de gestes quotidiens récupérés et transformé en mouvements de ballet…, les adolescents seront entraînés par les artistes et les créateurs invités dans une approche inédite de l’environnement.

 

 

//     Atelier 13-16 Centre Georges Pompidou    //

Modules en palettes, tagg en mousses, seed bombs, prospectus biodégradables, pot en papier journal pour les semis, poster child, etc. Des ateliers durant lesquels les jeunes sont très concentrés et montrent une inventivité remarquable. Même si l’approche est très « art-plastique » les principes de la GG sont assimilés par les jeunes et leurs parents, les guérilleros de demain sont en marche.

 

PHOTOS A AJOUTER AVEC L’AUTORISATION DU CENTRE POMPIDOU ! :S

17 réponses pour “75 / La GG à Beaubourg”

    • Intéressée pour venir à la réunion du 28, mais en vacances hors de Paris à cette date…

    • Nous ferons quand même une réunion pour ceux qui restent sur Paris car il faut qu’on avance rapidement pour rendre un premier grand jet très bientôt !

      On vous tiendra au courant de toute manière pour que vous nous donniez votre avis sur l’avancement des choses.

      N’hésitez pas à donner votre avis, vos idées sur le forum qu’on en discute avant toute chose.

      Bonnes fêtes à tous.

    • Salut,
      Interressé mais en vacances sur Grenoble pour les fêtes de noêl.
      Possible d’organiser une autre réunion début janvier?
      En tout cas partant pour vous aider, et en espérant libérer d’avantage de temps en 2011 (c’est un de mes voeux) pour venir vous aider et être plus actif….
      A très bientôt,
      Seedieusement al

    • Salut Gab,
      Je comprends, en Vrac des idées qui me passe par la tête :
      -Réaliser des installations temporaires issus de la récupération pour sans-abris avec la TEAM SEED (pourquoi pas l’intervention de EMMAUS les batisseurs) allié social et agriculture urbaine_source de développement DURABLE.Faire intervenir les enfants dans ces installations.
      -Installation intérieure sous forme de grande vague verte ou une multitude de fils ou tubes exprimant la démarche durable dans lequel s’insctrit la Guerrilla Gardening.
      1.Sur le parvis : des bacs à graines / des tuteurs représentant l’homme et des mains vertes à disposition.

      2.A l’entrée , chaque visiteur aurait sa main verte (un gant recyclable dans lequel on planterait une graine une SEED-hand) mise à disposition pour aller visiter : OUR FUTURE ? (vu par la Guerrilla Gardening avec le soutien du collectif SEED).
      3.Pour guider le visiteur nous pourrions avoir une ligne verte , des fils (des sortes de synapses), représentant l’énergie humaine en perpetuelle mutation, nous pourrions se raccrocher dessus en racontant une histoire (de 2011 à 2111) ces cables seraient ponctuées d’évenenements (une seed bomb / une maison en pallette) un peu comme à l’école sur l’histoire.
      Cette ligne passerait à travers une grande vague verte symbole du GreenWashing et de l’opportunisme.
      4.Pour arriver sur un lieu unique (VERS quoi nous souhaitons tendre) des batisseurs d’EMMAUS et des enfants en train de monter des maisons issus du recyclage (ces montages au milieu d’un jardin partagé pour montrer que l’on peut tendre vers une agriculture autonome) et là vous êtes les plus compétent, tout ceci pour montrer (que nous devons penser au future de nos enfants, montrer que le développement Durable doit être une réflexion globale et les enjeux sociaux sont essentiels pour une société plus juste et plus Durable), les gens seraient à aider , pour une démarche participatif.
      5.Pour que l’action sorte de Beaubourg, les gens peuvent repartir avec leurs gants pour prendre soin de leurs graines / la faire pousser pour venir la replanter dans leurs rues , dans les actions Guerrilla Gardening .
      Une prise de conscience plus qu’une représentation….
      Voilà mon avis,
      Vous en pensez quoi
      Je rencontre la fondation Abbé Pierre et Les Batisseurs d’Emmaus en janvier je peux leur en parler si vous êtes ok.
      Je peux aussi trouver des soutiens auprès de Plus nature pour les graines et autres plantations.
      Des membres du collectif pourront venir aider aux installations et nous pouvons avoir le soutien d’entreprises bois ou autres si besoins.

      A bientot pour plus d’infos,

    • Salut,
      Il y a de l’idée mais on va pas avoir les moyens de gérer tout ça d’un point de vu financier. Pour les batisseurs ça pourrait être un atelier, à voir si ça peut être un peu plus adapté à la guérilla gardening (création de bacs par exemple voir installation d’une cabane de jardin…)

      L’idée de la ligne verte, de l’opportunisme peut être une bonne idée pour mettre à l’intérieur et bien faire questionner les gens, à creuser. ;)

      Après sur le parvis si on fait quelque chose ça serait pas surveiller et ils sont pas trop chaud si c’est pas bien ficelé. Faudra qu’on fasse un repérage de toute façon… Pour finir le concept des gans est bien mais faut pas que ça devienne une image de marque « seed », tu comprends ? Mais ça pourrait faire parti d’une installation, à voir.

      Je suis consciens de ton enthousiasme et j’ai bien pris en note tes idées. On en reparle en réunion ou/et plus tard ! Merci à toi, a+

      PS: je me permet de copier tes idées sur le forum…

    • Salut,
      Pour le financement , les bâtisseurs pourrait intervenir bénévolement pour faire valoir leurs valeurs sociales.
      Effectivement je pensais aussi à une cabane de jardin ou des WALL-garden…avec participation des enfants.
      L’idée étant de proposer des tuteurs sur lesquels tout le monde pourrait venir participer.
      Pour les Gants , attention LE COLLECTIF SEED n’est pas une marque déposée , c’est une philosophie de partage de partage de valeurs et de compétences, une intelligence collective contre la bêtise collective….A lire : « Des Abeilles et des hommes de Thanh Nghiem »….
      Encore une fois et tu connais ma position, on arrivera a rien seul dans son coin, C’est pourquoi je souhaitais que tu participes à la démarche VERS+ / l’article du ministère de l’éducation / etc… pour se rassembler et proposer des choses cohérentes, avoir une vision globale ….A chacun ses valeurs , ses domaines de compétences ….nous sommes complémentaires….la guerrila Gardening ne perdurera pas sans acteurs de la société , ceux qui construisent…j’ai besoin de vous et nous avons besoin de vous…dans tous mes projets je propose des supports appropriables et évolutifs ou chacun peut s’exprimer….la ville n’est pas faite uniquement de végétation….nous devons trouver ENSEMBLE une osmose…pour que les générations futures puissent prendre le relais….Voilà ma position….je suis ouvert à tout débat et partage …pas de récupération de marque SEED…j’en ai pas besoin mes concours remportés le prouvent…juste rassembler des gens curieux / complémentaires ayant une philosophie commune : se rassembler / écouter / partager / échanger….Peut être es tu allergique aux architectes / designers / urbanistes qui vous offre ce support d’expression libre…ne devons nous pas tendre vers une ville DURABLE (soit une réflexion globale?) ou devons nous continuer à agir de façon individuelle ? peut être une excitation d’agir en dehors des champs établies….
      Il serait intéressant d’en débattre ensemble tranquillement…toi en tant que paysagiste et moi en tant qu’architecte….devons nous continuer à nous ignorer et les architectes planter des bambous pour faire GREEN? ou pouvons nous réfléchir ensemble pour une Ville cohérente (peut être est ce la paternité qui me fait dire tout ca)? La ville est constitué aussi d’hommes qui doivent se loger et se protéger du froid / de la neige…n’oublies pas que la nature et l’autonomie alimentaire n’est pas la seule problématique de notre société..à chacun ses domaines de compétences, je ne serais jamais te dire quelles types de végétaux est bon ou pas, tout comme tu ne seras répondre aux réglementations structurelles / incendie / architecturales etc…qu’un architecte doit satisfaire et heureusement …nous sommes complémentaires et NOUS devons réfléchir ensemble… en tout cas j’essaie d’avoir cette ouverture d’esprit et de réfléchir globalement pour une société plus JUSTE…N’oublions pas que des démarches similaires ont déjà existé dans les années 70 pour être abandonnées car il n’a y avait pas de vision commune et de réflexion globale…A NOUS de proposer une réflexion DURABLE…
      Un texte écrit sur le vif…
      Mon avis : la Guerrilla Gardening ne doit pas se cantonner à cette vision Bobo qu’on les gens : planter des fleurs…Reynolds au salon Marjolaine mettait en avant le fait que les gens se retrouvé au pied de leurs immeubles pour discuter / échanger / partager….voilà les fondamentaux de cette actions Guerrilla Gardening : Un support à échange….Beaubourg ne doit pas être une vitrine : au contraire vous pouvez fédérer des gens autour de cette démarche…pour proposer une société plus juste et plus équilibrée…je vous propose d’apporter mes compétences , mes valeurs….peut être ne le souhaitez vous pas mais je ne crois à la durabilité d’une démarche trop cloisonné car les attentes des citoyens sont beaucoup plus complexes…
      Je devrais être consulté à la rentrée pour faire des recherches avec Sabine Chardonnet sur la mobilité urbaine avec pour la ville de Paris (entre Gare de Lyon et IVry/Seine) et je souhaiterais que la Guerrilla Gardening accompagne cette recherche et intervienne…
      Je vous propose des tuteurs d’expression libre…
      A vous de jouer pour agir concrètement pour une VILLE DURABLE ou tous les acteurs auront leurs part d’expressions…..
      Dans l’attente de commentaires…

    • Je suis tout à fait daccord avec toi !! Je ne voulais pas que tu le prenne mal ^^

      Nous n’arriverons à rien sans que les mouvements deviennent plus soudés. Avec la guérilla gardening nous avons pour but de fédérer tout ce qui ce rapporte de près ou de loin avec l’échange, le partage, le jardin, l’écologie, le paysage, l’architecture durable…

      Je voulais juste rappeler que cette opportunité à beaubourg doit être l’occasion de parler de problèmes allant plus loin que la géurilla gardening. Toutefois nous avons été solicité pour présenter nos actions, notre organisation, nos techniques et qu’il faudra quand même passer par de la pure communication et de la représentation « vitrine » :S

      Restons fédérateurs par nos démarche qui ne doivent plus être respective, ni cloisonnées. Tu as tout à fait raison et j’espère que de plus en plus de gens suivrons notre démarche et feront instinctivement de la guérilla gardening.

      Guérilleusement, gabe

    • Salut Gab,
      C’est mon franc parlé, je ne le prends pas mal…bien au contraire…
      je trouve vos actions très enrichissantes et c’est pourquoi je suis de près votre activisme.
      Je disais juste que vos graines doivent faire emerger une réflexion GLOBALE….Les gens feront de la Guerrilla Gardening si un discours globale fédère tous les acteurs de la société..pour une démarche DURABLE vos actions feront germer des plantes mais aussi une prise de conscience citoyenne touchant le mode de vie des gens (L’HABITER au sens large du terme » et l’architecture / la mobilité urbaine / la nurition / l’enseignement / sociale d’ou ma proposition d’EMMAUS les batisseurs…etc… ce sont des élements que la Guerrilla Gardening doit prendre en compte pour que ce soit une intelligence collective pour le bien être de l’Homme..
      Au plaisir pour de nouveaux échanges…..
      La guerrilla Gardening ne doit pas être une vitrine verte….elle doit générer et fédérer l’échange et le partage de compétence et de valeurs…

      Guérilleusement,Alberto
      Prends soins de tes graines….

    • De belles interventions ! Nous n’avons pas mal perçu tes commentaires, nous sommes juste dans une dynamique personnelle assez pointilleuse sur certains points… Mais je pense aussi qu’il faut rester ouvert sur certains points (planter des fleurs à la place du béton c’est toujours mieux que rien) et être plus strict sur d’autres points.

      Ce sont aussi les actions personnelles qui comptent ! Nous sommes des citoyens, des enfants, des parents à la recherche d’un idéal. Si nous ne sommes pas en association, si nous sommes des électrons libres c’est un peu pour ça aussi. S’exprimer, être ensemble dans nos actions mais que ça ce fasse de plus en plus instinctivement et sans préavis !

      Pour le meilleur et pour le pire pour le moment ça roule !
      Restons dynamiques. Deux mille onze ne sera pas l’année de la bronze :) Bonnes fêtes à vous tous !

    • Nos contemporains sont incessamment travaillés par deux passions ennemies : ils sentent le besoin d’être conduits et l’envie de rester libres. Ne pouvant détruire ni l’un ni l’autre de ces instincts contraires, ils s’efforcent de le satisfaire à la fois tous les deux. Ils imaginent un pouvoir unique, tutélaire, tout-puissant, mais élu par les citoyens. Ils combinent la centralisation et la souveraineté du peuple. Cela leur donne quelque relâche. Ils se consolent d’être en tutelle, en songeant qu’ils ont eux-mêmes choisi leurs tuteurs. — Alexis de Tocqueville

      L’usage du mot tuteur m’a interpellé Alberto.
      Je n’ai rien contre ton franc parlé il permet de faire avancer le débat s’il doit y en avoir un. je parle pour tous et pour personne. Là où tu as vu juste c’est qu’il faut recentrer nos objectifs voir où nous en sommes et où nous voulons aller. Je pense personnelement qu’il faut respecter les diversités internes à la guerrilla et des personnes qui trouvent ça chouette de simplement planter des fleurs. Nous devons aussi repondre à des attentes et nous ne pourrons déborder à l’infini.
      Dans toute individualité (ou groupuscule)il y a une globalité qu’on arrivera à voir d’ici quelques décenies et Gilles Clément l’a surement déjà cerné quand il parle de L’alternative ambiante. Ce ne sont pas mes idées mais elles me plaisent. Pas des paysagistes pas des architectes ou autres qualificatifs qui nous enferment, juste des personnes qui reflechissent à un projet commun.
      Je ne suis pas d’accord les protagonistes des années 70 continuent à agir ils font parti du mouvement.

    • Belle citation,
      Ce n’est pas un débat,l’expression libre de mes envies, mes convictions, mes valeurs…c’est en agissant que l’on fait avancer les choses…C’est la diversité que propose la Guerrilla Gardening qui m’attire..pour ma vie personnelle , pour l’avenir de mon fils et pour mon activité professionnelle.Je suis loin de penser architecte, au contraire je pense qu’il faut décloisonner et agir collectivement et je respecte les personnes qui plantent des fleurs AU CONTRAIRE …je voulais juste donner mon point de vue et mon sentiment sur ce que cela génère : l’envie de l’homme de se rassembler pour échanger et agir ensemble…
      Je ne dis pas que les protagonistes des années 70 n’agissent plus, je dis simplement que ce mouvement doit prendre de l’ampleur et devenir naturel pour l’ensemble des citoyens.et crois moi j’exerce depuis 6 ans dans la métier de l’urbanisme , de l’architecture et on est loin d’avoir cette démarche…
      Tu comprendras mieux ce que nous souhaitons dire par VERS+ …si tu passes le 6 janvier.
      Je souhaite juste faire partager mes envies et agir concrètement en proposant des supports d’appropriation dans les bâtiments que je concois, les projets d’urbanismes , mes recherches , des supports ou chacun pourra s’exprimer librement pour aller VERS+ de bon sens et VERS une ville DURABLE…
      …je parle avant tout en tant qu’acteur soucieux de l’avenir de mon fils.

      Mes propos ont étaient mal perçus ? Je souhaite juste apporter ma pierre ou plutôt mon tournesol à l’édifice ou plutôt le jardin partagé.
      a très bientôt … si vous me supportez encore lol
      Je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année,
      A très bientôt…
      Et bravo pour ce dynamisme…je me fais vieux…

    • Bin il est pas mal ton commentaire gabeu. Il y a beaucoup de travail et je pense que l’un des points (en dehors des contenus/formes) à ne pas oublier est celui de l’action libre et citoyenne … on en recause très vite à la réunion.

      Très intéressant vos échanges.
      Article résumé en cours.

    • Je fais le compte rendu bientôt ! :roll:

    • bravo,
      rien de plus à rajouter….pour le moment…
      Bonne fêtes de fin d’année..
      Et n’oubliez pas :
      « Soyez heureux pour être bons ! La bonté sans bonheur est un soleil d’hiver » Jean Prieur
      Ou encore :
      « Savoir écouter, c’est posséder, outre le sien, le cerveau des autres » Léonard de Vinci

    • oui il faudrait publier le retour d’expérience maintenant ;)

    • Ok ok je vais sur le forum, c’était plutôt un petit message de rappel entre participants quoi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:RDV: *°°°* :ici: :*: :OK: :f: :home: :gg: :dead: :guerre: :s :good: ^^ ;D :D :) :( :/ 8) :0 :angel: :evil: ➝ more »