Guerilla gardening france
Guérilla gardening France | 75/ Bois Dormoy : Permis de démolir ?
- Guérilla gardening france welcome

www.guerilla-gardening-france.fr

75/ Bois Dormoy : Permis de démolir ?

Appel au soutien :

« Le permis de construire qui autorise la mairie à démolir les arbres vient d’être affiché sur la grille du Bois Dormoy.

Si vous êtes attaché à ce lieu, une chose que vous pourriez faire et qui aurait du poids serait d’écrire au maire (Eric Lejoindre, maire du XVIIIème arrondissement, 1 place Jule Joffrin, 75018 Paris) pour témoigner de votre attachement au Bois Dormoy et lui dire combien ces arbres et ce qui s’y est créé entre les habitants sont nécessaires pour nous.

Le Bois a besoin de votre mobilisation pour ne pas se laisser écraser par les intérêts municipaux qui n’ont rien à faire des riverains. » Le Bois Dormoy

–› blog

 

Prochaine rencontre

 

Thomas Augais du Bois Dormoy, nous démontrera au travers du parcours et du combat de ce jardin, la difficulté à voir disparaître un jardin partagé, même si sa disparition était programmée.
Quelles perspectives pour ces jardins éphémères, lorsque les bulldozers s’approchent ? Comment gère-t-on la disparition ou la transformation de ces lieux si précieux pour les habitants ?
Nous confronterons différentes expériences et tenterons d’amorcer une réflexion sur le sujet.

Cette rencontre se poursuivra, comme d’habitude, autour d’un pot convivial.

Informations

  • lundi 1er décembre 2014 – 18h30
  • Tout public – Entrée libre
  • Au local de Graine de Jardins, 21, rue de Jessaint – 75018 Paris
  • Contact : 09 82 42 43 46 – contact@grainedejardins.fr
    (Photo P.E. Weck)
–› Graine de jardin

jardin bois dormoy destruction debat

 

 

 

Pétition en ligne !

–› Pétition

Poumon vert du quartier La Chapelle, le Bois Dormoy est un lieu unique à Paris.

Espace vert exceptionnel, il préserve la biodiversité et favorise les liens intergénérationnels et les échanges culturels entre les habitants de La Chapelle-Goutte d’Or. Le Bois Dormoy s’est inscrit parmi les incontournables du quartier depuis déjà 7 ans.

La mairie du 18ème a décidé de détruire cette petite forêt qui a poussé librement pendant 20 ans pour y construire une maison d’accueil pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et un espace petite enfance.

Il ne s’agit pas d’en contester l’utilité, mais il trouverait aussi bien sa place sur une autre « dent-creuse », dont la Goutte d’Or ne manque pas. Ce dont elle manque cruellement, en revanche, ce sont d’espaces verts. Classée « Zone Urbaine Sensible » et ne comprenant que 0,6 hectare d’espaces verts sur les 12,6 hectares du 18ème, la goutte d’or est un quartier défavorisé et gris.

Les politiques de la ville reconnaissent ce besoin d’espaces verts et de lien social.

Madame Hidalgo, il y a urgence à agir !

Le permis de construire a été placardé le 17 novembre sur les palissades du Bois Dormoy, alors même que l’association avait rendez-vous à la mairie du 18ème arrondissement le 20 novembre pour une « Commission de suivi du Bois Dormoy ». Dès lors, c’est le principe de démocratie participative qui est foulée au pied !

Madame, vous souhaitez « verdir » Paris : montrez-nous que cette posture est sincère et ne se limite pas à quelques opérations mineures de végétalisation. Les parisiens vous ont fait connaître leur besoin de nature lors du vote du budget participatif, nous vous prions de l’écouter.

Tous ceux qui ont visité le Bois Dormoy comprennent qu’il serait absurde d’en priver les parisiens et qu’il n’est pas possible de compenser la perte d’un écosystème qui s’est construit dans la durée (20 ans) en verdissant un terrain vague à proximité.

A l’heure où la mairie de Paris prétend s’intéresser à la biodiversité il est honteux qu’un tel lieu ne soit pas classé et que le béton menace de le recouvrir dans un quartier qui n’en manque pas.

Nous, riverains, parents d’élèves des écoles avoisinantes qui y jardinent, acteurs de cette association de culture et de nature ou simplement parisiens soucieux de préserver la biodiversité, demandons à Madame Hidalgo, maire de Paris, aux élus de la mairie de Paris (et particulièrement à ceux du 18ème arrondissement), par souci d’épargner ces arbres, de ne pas construire à l’emplacement du Bois Dormoy.

Le quartier La Chapelle est déjà trop densément urbanisé, trop pollué, et nous avons besoin d’espace pour respirer, discuter, nous rencontrer.

Nous espérons que nos élus prendront en considération la qualité de vie de leurs concitoyens et mesureront le rayonnement et la vertu d’un tel lieu à l’échelle d’un quartier et de toute une ville.

 

 

 

boisdormoyparis18demolition

Nous devons arrêter d’abattre les jardins, de déplacer les jardiniers, d’asphalter la terre, de faire disparaitre ces lieux d’échange et de vie. A voir quelles actions concrètes pourraient à voir lieu pour les soutenir… Quoi qu’il en soit ils savent qu’ils ont le soutien de moi même et, je l’espère, de beaucoup d’autres de la GG.
En attendant relayons l’info et soutenons les comme ils le souhaitent.
Jardineuseument à eux !

 

dans le canard enchainé du mardi 23 décembre :
boisdormoycanardenchainé

 

Commentez ↓ Catégorie(s) : Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:RDV: *°°°* :ici: :*: :OK: :f: :home: :gg: :dead: :guerre: :s :good: ^^ ;D :D :) :( :/ 8) :0 :angel: :evil: ➝ more »